free_diving
La plongée

La plongée en apnée

Vous souhaitez découvrir les plaisirs de la plongée en apnée ? Vous voulez laisser tomber le tuba et admirer les profondeurs des fonds-marins en nageant comme un poisson dans l’eau ? Vous allez grâce à cet article découvrir cette pratique ludique et sportive de A à Z.

La plongée en apnée ou autrement appelée apnée freediving est un type de plongée basé sur l’interruption volontaire de notre respiration. Ainsi, vous allez profiter du plaisir de la plongée générale, l’exploration des fonds-marins, mais “le tout” en retenant votre respiration, en bref, sans l’utilisation d’une bouteille d’oxygène ou du simple tuba.
Pour commencer, on va aborder le côté pratique de la plongée en apnée. Généralement, l’humain commence par faire du snorkeling, nage pratiquée avec un masque, des palmes et un tuba. Ces premiers pas en snorkeling seront bénéfiques, il s’agit des premières immersions et permet alors d’être plus à l’aise dans l’eau. Ainsi, vous pouvez garder le même équipement pour débuter la plongée en apnée mais en retirant le tuba bien-sûr, et souvent, on vous conseille des palmes spéciales pour la plongée en apnée qui vous permettront d’aller plus vite en profondeur.
Bien sûr, s’il fait froid, on ne le précise jamais assez, n’hésitez pas à vous munir d’une combinaison – vous pourrez d’ailleurs choisir son épaisseur – ou bien un lycra selon la température de l’eau et les conditions météorologiques.

Savez-vous qu’il existe différentes pratiques autour de la plongée en apnée ?
Eh oui ! Dès vos premiers pas dans la pratique, vous allez sans doute entendre parler des disciplines statique et dynamique. L’apnée statique est quand le plongeur retient le plus longtemps possible sa respiration en immersion, mais attention, il faut de l’entraînement, ne vous précipitez pas ! L’apnée dynamique quand à elle est le fait de parcourir la plus longue distance possible en immersion. Elle se pratique avec ou sans palmes, mais, logiquement, avec les palmes vous parcourez une distance plus longue… Ces niveaux de disciplines sont souvent des tremplins de progression, ils dépendent de vos performances et expériences de pratique en freediving.

Mais avant d’en arriver là, il faut maîtriser les techiques de bases, on parlera alors d’immersion libre, descente verticale le long d’un câble ou à l’aide d’un appareillage spécifique. Généralement, on commence par s’entraîner en piscine, ce qui compte surtout c’est le temps d’apnée et la distance parcourue, avec ou sans palmes. Cela vous permettra de vous sentir plus à l’aise lors de votre pratique en mer par exemple.
En dépit de son image, la plongée n’est pas une pratique individuelle. En milieu naturel, on est toujours responsable de son binôme, on ne plonge jamais seul, et c’est d’ailleurs bien plus sympa de partager ces moments là !

En plus d’être une activité aquatique ludique, on entretient sa forme en nageant. 
Grâce à la plongée en apnée, vous allez tout d’abord améliorer très nettement votre souffle, vous entraîner même à ralentir votre rythme respiratoire et cardiaque, et donc, mieux utiliser votre capacité pulmonaire. D’autre part, vous allez énormément travailler vos muscles notamment vos muscles du haut comme les triceps, les abdos, mais aussi le bas du corps à travers les battements de jambes qui vont permettrent de muscler les cuisses et le fessier.  
Ça y est, vous connaissez les bases de la plongée en apnée, il ne vous reste plus qu’à vous jeter à l’eau !

N’hésitez pas à venir découvrir d’autres pratiques grâce à nos articles !


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *